La place de la photographie dans mon travail est singulière. L’oeil qui apparaît alors est celui du documentaire. Je marche le plus souvent dans les villes que je traverse pour en saisir les collages réels, les croisements possibles. En dehors de cette pratique ma recherche photographique est proche de ma pratique vidéo : Une image plastique.